Les combats au Nippon Kempo

Régle générale du combat au Nippon Kempo

Les combats de Nippon Kempo en règle générale se font avec la protection standard de Nippon Kempo et se déroule entre 2 à 3 minutes selon les impératifs de la compétition ou du niveau.

 

Le but est de marquer des points appelé IPPON sur l'adversaire en appliquant les techniques apprises. Le combat est réglementé par trois arbitres (un arbitre central et deux arbitres de ligne) et des juges de table (tenue du chronomètre, tenue des scores, tenue de la feuille de combat, annonce des combats).

 

Les combats sont basés sur la règle du SANBON SHOBU c'est à dire sur deux IPPON. En cas d'égalité ou de fin du temps sans IPPON, une prolongation sera accordée par l'arbitre en condition du IPPON SHOBU : victoire en cas d'un IPPON marqué.

 

Si le combat n'a toujours pas été décidé les arbitres devront décider le gagnant du combat selon son engagement et sa qualité technique. Cette décision est appelée HANTEI.



Geste de l'arbitre central au Nippon Kempo

Gestes de l'arbitre Nippon Kempo avant le combat
Geste de l'arbitre Nippon Kempo avant le combat
Geste de l'arbitre Nippon Kempo pendant le combat
Geste de l'arbitre Nippon Kempo pendant le combat

Le réglement au Nippon Kempo

UN POINT EST ACCORDÉ QUAND :

  • une technique de percussion ATEMI-WAZA délivré par coup de poing ou coup de pied sur un centre vital sur le corps de l’adversaire (sauf à l’arrière dela tête ou l’aine) est considérée efficace.
  • l’adversaire est accablé par ATEMI-WAZA
  • un coup ou coup de pied simulé correctement sur le haut ou à l’arrière de la tête, ou à l’aine del’adversaire pendant que le pied de ce dernier est tenu correctement avec KIAI.
  • l’adversaire est tenu en soumission par GYAKUTORI-WAZA (technique combinée) avec KIAI.
  • l’adversaire indique MAITTA ou tape deux fois par terre. Également quand l’arbitre reconnaît GYAKUTORI-WAZA rapidement pour éviter toute blessure.
  • l’adversaire est accablé quand l’autre joueur le soulève au dessus du niveau de la hauteur des épaules.
  • l’arbitre accorde ATEMI-WAZA et que l’adversaire délivre un ATEMI-WAZA simultanément.


LE MATCH EST SUSPENDU QUAND :

  • un joueur quitte l’aire de jeu pendant trois secondes ou si les deux joueurs sont hors de l’aire.
  • si une partie du corps de l’adversaire reste dans l’aire de jeu, le match continue. En revanche, ATEMI-WAZA avec les deux pieds hors de l’aire est invalide.
  • un joueur pousse son adversaire intentionnellement hors de l’aire de jeu.

 

COMPORTEMENT INTERDIT :

  1. Les coups intentionnels en contact total avec des parties non protégées du corps, y compris le haut ou l’arrière de la tête et l’aine
  2. Une application de pression totale en GYAKUTORI-WAZA et en technique combinée.
  3. Pousser exprès la tête de l’adversaire contre le tatami après avoir soulevé son corps
  4. Malmener volontairement la protection de l’adversaire
  5. Contact total à la tête, piétinement de la tête quand l’adversaire est couché, jeter l’adversaire sur le dos contre le sol en le soulevant quand il est couché.


SANCTIONS, ABANDONS & DISQUALIFICATIONS ...

  • Avertissement KEI-KOKU à un joueur qui ne se conforme pas aux interdictions 1 et 5 ci-dessus ou si les accessoires sont mal ajustés (BOGU).Chaque arbitre peut appliquer KEI-KOKU : le drapeau signale alors immédiatement la suspensiondu match et l’explication est donnée oralement.
  • Après deux KEI-KOKU, le joueur perd un point qui est accordé à l’adversaire
  • On perd également un point lorsque l’on quitte sciemment l’aire de jeu pendant une prise KUMI-UCHI-WAZA
  • le match est perdu si l’arbitre estime qu’un joueur ne présente pas un comportement offensif et évite la confrontation.
  • le match est perdu pour le joueur qui perdcomplètement son masque protecteur MEN,indépendamment de l’action de l’adversaire.
  • Le match est suspendu si une blessure rend impossible la poursuite du combat.